Recherche : Vite, un livre !

Vite, une recette !

La père de Constantin nous révèle l'histoire de ses débuts et ses projets !

Interview de Jibé
Interview de Jibé
En cette rentrée, où la reprise est toujours un peu difficile, découvrez les aventures de l'attachant Constantin, l'éternel chômeur !

Photo par Chloé Vollmer-Lo.

Marabout a enrichi sa collection de Bandes Dessinées Marabulles le 15 Septembre dernier avec l’arrivée de Sans Emploi , les aventures drôles et décalées de Constantin, éternel chômeur, victime d’une procrastination quasi maladive.

Nous avons rencontré Jibé, son auteur et lui avons posé quelques questions :
Jibé, les aventures de Constantin, chômeur désespéré, et son combat pour résister à l’appel du canapé-télé sont-elles inspirées de votre propre expérience ?
En partie oui... Plus jeune j'ai traversé une période de chômage et de doute relativement courte, rétrospectivement, mais qui m'a marqué durablement. Je manquais de repères, la plupart de mes amis était encore à l'abri dans le cocon rassurant des études et je me sentais seul face à l'absurdité du marché du travail (et en plus c'était l'hiver)... J'ai commencé à gribouiller sans conviction un petit personnage qui aurait les mêmes problèmes que moi et qui oserait exprimer son désarroi et son impuissance, chose que je ne m'autorisais pas à faire dans la vie. J'ai couché une petite dizaine de strips de 4 cases sur papier et quand je me suis aperçu que dessiner sur ce thème me déprimais encore plus, j'ai mis ce projet au placard pendant plus d'un an... Et puis j'ai découvert les blogs ! Donc si le point de départ est relativement autobiographique, j'ai tout de même inventé 90% de l'histoire : Constantin n'est pas moi !

Vous avez connu le succès en vous lançant tout d’abord par Internet, pourquoi avoir voulu passer au format BD ?
Avant le support web, j'ai fait des fanzines, et encore avant, le journal de mon lycée : j'avais toujours eu l'habitude de lire mes BD sur papier. Quand j'ai découvert les blogs, c'était un outil idéal pour s'exercer et recueillir des avis, pour un coût très modique et une diffusion illimitée (contrairement aux fanzines). J'avais ce vieux fantasme de faire de Sans emploi une BD papier, mais je n'avais pas eu l'occasion de présenter ce projet sérieusement à des éditeurs, ou alors j'étais gentiment refoulé à l'entrée... Au bout de quelques années, je m'étais résigné et j'avais abandonné l'idée, jusqu'au jour où j'ai reçu un mail de Lisa, mon éditrice ! Donc ce n'est pas spécialement une question de volonté, mais plus d'opportunité, dans mon cas.

Quels sont vos projets pour les prochains mois ?
En BD, ça sera tout d'abord de reprendre une publication régulière sur mon blog ! Je voudrais aussi travailler un peu sur un projet où je ne scénarise pas, et qui parlera de l'absurdité du trafic routier, et enfin, ça serait sympa de faire un petit frère au tome 1 de Sans emploi (mais ça ne dépend pas que de moi).