Vous êtes ici

Homéopathie - Le livre et l'application indispensables

26/09/2018

Les poussées dentaires de bébé, les maladies hivernales, le stress des examens : soignez tout ça grâce à l'homéopathie !

Et pour vous éclairer voici les 2 essentiels à avoir dans sa bibliothèque et dans son smartphone ! 

 

L'homéopathie est souvent décriée et encore aujourd'hui, l'absence d'explications sur le mode précis d'action de l'homéopathie est souce de polémiques récurrentes. Pourtant son action est reconnue dans un certain nombre de pathologies (ORL, anxiété, sommeil...). L'hypothèse la plus communément avancée est que le médicament homéopathique stimule l'organisme afin que ce dernier développe lui-même ses propres capacités de guérison. Il n'agit donc pas en se substituant à l'organisme, mais bien au contraire en activant nos défenses immunitaires.

"Mon guide familial de l'homéopathie" par le Dr Anne Raynaud présente une approche inédite, qui fait le lien entre les étapes de la vie et nos maladies. Chaque parcours de santé est unique ! Vous retrouverez près de 300 souches homéopathiques avec leurs origines et leurs indications pour soigner les maladies et soucis du quotidien. Description claire des symptômes et des médicaments : impossible de se perdre !  

L’application L’homéopathie de A à Z, conçue par les éditions Marabout et rédigée par le Docteur Jean-Louis Masson, est un outil essentiel du quotidien. Présentée de façon encyclopédique, elle rassemble tous les symptômes, médicaments et termes spécifiques à l’homéopathie. Pour seulement 1,99 euros, cette application est une mine d’informations à avoir toujours sur soi ! Disponible sur AppStore et GooglePlay

Alliant fluidité et efficacité, l’application comprend 4 sections pour un accès direct à l’information recherchée :

  • Symptômes
  • Médicaments
  • Comprendre l’homéopathie
  • Mes notes

Son moteur de recherche vous permet d’accéder à plus de 600 symptômes et 300 médicaments homéopathiques.

Avec « Mes notes », vous pourrez saisir vos traitements et ceux des membres de votre famille, ajouter des commentaires et constituer une liste des médicaments indispensables à la pharmacie familiale.

IDEES RECUES SUR L’HOMEOPATHIE

1-Seul un médecin homéopathe peut prescrire de l’homéopathie

FAUX. Les homéopathes sont des médecins qui, après leurs études de médecine, ont choisi de suivre un cursus spécialisé en homéopathie. Aujourd’hui, au-delà de ces spécialistes de l’homéopathie, de nombreux médecins intègrent les médicaments homéopathiques à leur pratique pour traiter leurs patients : généralistes, pédiatres, gynécologues, chirurgiens, dentistes, etc. Les pharmaciens ont aussi un rôle important pour conseiller l’homéopathie aux patients. Et, depuis 2011 en France, les sages-femmes ont le droit de prescrire l’homéopathie à leurs patientes.

2-En homéopathie, la dose de médicament est la même pour un adulte ou un enfant.

VRAI. En homéopathie, le médicament prescrit peut varier en fonction du patient, de son profil, de son historique médical, des symptômes qu’il manifeste : pour une même maladie, deux patients peuvent donc avoir un traitement différent. En revanche, la quantité à prendre, pour les granules et les globules, est la même quels que soient le poids et l’âge, qu’il s’agisse d’un adulte, d’un enfant ou d’un animal (généralement 5 granules ou une dose-globules par prise).

3-La menthe et le café sont incompatibles avec l’homéopathie.

FAUX. Il est recommandé de prendre les médicaments homéopathiques dans une bouche vide et propre, si possible à distance des repas. La menthe et le café, consommés à distance des prises de médicaments homéopathiques, sont sans incidence sur l’efficacité de la prescription.

4-Je ne dois pas associer médicaments homéopathiques à d’autres types de médicaments

FAUX. Il n’existe aucune incompatibilité entre les médicaments homéopathiques et d’autres médicaments. Ils sont parfois très complémentaires et peuvent apporter des réponses synergiques dans certaines maladies.

 

Docteur en médecine depuis 1976, Jean-Louis Masson est - selon la classification actuelle - spécialiste de médecine générale avec orientation homéopathie.Il a assuré des consultations d'homéopathie dans plusieurs hôpitaux, a été président de la Société rhodanienne d'homéopathie (SRH) et vice-président du Syndicat national des médecins homéopathes français (SNMHF) dont il reste conseiller. Coauteur de deux ouvrages de référence destinés à l'apprentissage de l'homéopathie, il a été chargé de cours dans plusieurs facultés de pharmacie et participe à l'enseignement du diplôme interuniversitaire (DIU) de thérapeutique homéopathique associant Brest, Lyon et Reims.

Le Dr Anne Raynaud a été médecin urgentiste, généraliste et homéopathe avant de se spécialiser dans la pédopsychiatrie. Son intérêt pour la vie de famille l'a conduite à fonder à Bordeaux l'institut de la Parentalité.