Vous êtes ici

L'heure du récap' a sonné !

16/08/2017

Le doute s’installe-t-il déjà ?

 

Le week-end du 15 août est (déjà) passé, nos souvenirs nous accompagnent avec la mélancolie habituelle et le métro commence à se remplir à nouveau de gens impatients (ou lents, ça dépend s’il s’agit de retraités en vacances perpétuelles)…

 

Mais du coup, est-ce qu’on a assez profité de nos vacances ? Question cruciale. Il est temps de faire le récap !

 

 

Juillet :

 

Soirées : Tous les week-ends il semblerait que l’on ait arpenté les bars éphémères de Paris, les endroits où « chiller » avec 15 photos Instagram et plus deux heures de story Snapchat à faire baver nos amis qui n’ont pas la « chance » de se prélasser aux bords des quais en Juillet.

 

Travail : Une fois nos responsables partis, les pauses café ce sont allongées. « Oui un 4eme thé me semble être une bonne idée » (un peu moins quand un 7 eme passage aux toilettes se fait ressentir urgemment).

 

Rencontres : En un mois, on a rencontré plus de beaux garçons des quatre coins du monde qu’en un an de Tinder dans la Creuse. On notera que notre accent français fait toujours recette lors du premier verre de vin et qu’on est encore capable d’aligner nos connaissances d’anglais ou d’espagnol.

 

Poids : Tant pis pour notre bikini pour le mois d’août, comment résister à l’odeur alléchante de ces burgers et autres tapas qui remplacent petit à petit l’odeur d’essence au coin de la rue ?

 

Résultat : On a bien profité de Juillet et on se languit de partir en août (nos collègues peuvent en témoigner, à dose de « Vivement mes vacances le 28 juillet prochain » au moins trois fois par jour, ils devaient attendre NOS vacances avec plus d’impatience que les leurs…

 

 

 

 

Août :

 

Soirées : Tiens, ce soir on reste tranquillement allongés ensemble… Netflix et moi. Il est dur de garder le rythme après 4 jours de soirées intensives. Le plaisir de redécouvrir son matelas à l’hôtel est plaisant, on l’avait presque oublié.

 

Visite : A tous nos parents « impatients » de nous emmener découvrir les secrets de telle ou telle civilisation ou encore les secrets de fabrication de tel ou tel objet, nous vous dédions ce post. Nous avons bel et bien visité cette fois-ci ! Le vignoble, les criques secrètes, les anciens repaires de contrebandiers avec boutiques souvenirs proposant des petites dégustations de produits locaux… Vous auriez dû essayer ce type de visite avec nous à l’époque, on vous aurait supplié d’y retourner !

 

Bronzage : Nous avons depuis longtemps abandonné le rouge écrevisse de nos deux premières heures à la plage et arborons fièrement un teint halé et scintillant qu’il sera plaisant de cacher sous de gros pulls au retour de vacances dans nos contrées Parisiennes où le soleil joue toujours à cache-cache.

 

Budget : Il est temps de retravailler, remplir les caisses est plus que nécessaire. L’appel du banquier se fait imminent.

 

Résultat : Un mois d’août plus que bien rempli. La nostalgie commence d’ores et déjà à nous envahir… Le retour au travail, la monotonie des tâches répétitives et …

Tiens, ma pote m’invite à boire un verre en terrasse (couverte) ce soir. Le débriefe avec les copines, c’est pas si mal non plus (et puis, les vacances de la Toussaint, c’est bientôt, juste le temps de renflouer notre compte courant).