Vous êtes ici

Pour ou contre... la (vraie) fourrure ?

13/07/2017

« Entre de la vraie et de la fausse fourrure, il n’y a pas photo » :

 

cette petite phrase de votre blogueuse, dans un récent article sur les mérites des matières naturelles pour se tenir chaud l’hiver, a fait se froncer quelques sourcils...

 

En même temps, un jour plus tard, dans un post sur être végétarienne (ou pas), certaines n’étaient pas contre un petit bout de steak !

 

Mais laissons de côté les questions de boeuf et de poulet – sauf si vraiment, vraiment, vous nous dites que porter la fameuse robe en viande de Lady Gaga vous tente. Et concentrons-nous sur notre débat du jour : plutôt à poil qu’en fourrure, les Paresseuses ? Autrement dit : pour ou contre la (vraie) fourrure ?

 

 

 

 

Pour :

 

C’est vrai que ça tient chaud, plus chaud que de la fausse. Ce n’est pas pour rien que les esquimaux s’en parent jusqu’aux doigts de pied et taillent même leurs pyjamas dedans !

 

L’homme s’en habille depuis la nuit des temps. Depuis qu’il a eu l’idée de s’en faire un cache-sexe, en fait.

 

La fourrure, c’est beau à regarder, c’est doux au toucher, c’est sensuel, ça fait star d’Hollywood, ça fait Marlène Dietrich, ça fait Sophia Loren (bon d’accord, ça fait aussi parfois un peu mémé fait son marché.)

 

Et puis à partir du moment où on mange de la viande, où on porte des sacs ou des ceintures en cuir... C’est quoi ce tabou sur la fourrure ?

 

 

 

Contre :

 

Dépoiler lapins, visons, renards, lynx et chinchillas est une pratique cruelle et barbare pour nos amies les bêtes. N’importe quel docu sur la question donne envie d’aller poser nue illico avec Christy Turlington pour une campagne Peta (et pourtant, qui a envie d’avoir l’air d’un boudin en posant nue à côté de Christy Turlington, hein, qui ?)

 

Au fait, on n’est pas censés avoir un poil évolué depuis la Préhistoire ? Parce que si c’est ça l’argument, moi, mon homme, je lui file un arc et un harpon.

 

Tuer des animaux rien que pour nous faire belles... Ou même pour nous tenir chaud : un pull en cachemire, ça fait aussi bien l’affaire, et ça ne fait pas mal à la chèvre...

 

C’est cher. Ce n’est pas le meilleur argument, mais bon.

 

 

 

Verdict :

 

Comme dans tout débat sensible, il y a du pour et du contre... y compris chez les Paresseuses ! Et vous, qu'est-ce que vous en pensez, les filles ?