Vous êtes ici

Un entretien d’embauche, ça se prépare…

26/07/2017

C’est sûr, vous allez être dans vos petits souliers. Et malgré toute votre motivation, toutes vos compétences, toute votre détermination… vous serez angoissée et déstabilisée.
C’est pourquoi, mieux vaut préparer ce rendez-vous décisif, pour ne pas se laisser envahir par la panique si le recruteur vous pose des questions piège…
Bien souvent, vous êtes très au point pour tout ce qui concerne votre formation, votre parcours professionnel, vos motivations… mais dès qu’il s’agit de parler de vous, c’est plus délicat : quelles qualités faire valoir ? Quels défauts passer sous silence ???
Petit passage en revue.

 


Comment vivez-vous les échecs ?
Question pour tester votre capacité à rebondir en cas de problèmes.
Positif : vous en tirez des conclusions pour éviter de les reproduire à l’avenir.
Négatif : vous passez vite l’éponge / vous n’en avez pas eu.

 


Comment réagissez-vous aux critiques ?
Question pour tester votre susceptibilité.
Positif : si elles sont justifiées, vous les acceptez et vous en tirez des conclusions positives.
Négatif : vous les supportez mal

 


Êtes-vous ambitieuse ?
Question pour savoir quel avenir vous espérez vous tracer.
Positif : vous voudriez progresser autant que possible dans votre emploi.
Négatif : vous vous êtes fixé d’être chef de service dans 5 ans / non, ce poste vous convient très bien.

 


Quels sont vos points faibles ?
Question pour savoir s’ils sont compatibles avec la fonction qu’on vous propose.
Positif : perfectionnisme, gourmandise, sensibilité, franchise.
Négatif : mensonge, malhonnê
teté, paresse !
 


Quels sont vos points forts ?
Positif : citer tous les points forts requis pour le poste.
Négatif : avancer des qualités qui n’ont rien à voir avec le poste.

Avez-vous des anecdotes mémorables à propos d’un entretien d’embauche ?