Vous êtes ici
Un week-end à... Milan

Sa cathédrale attire des hordes de touristes, tandis que les musicologues se pressent à la Scala, les fashionistas au 10 Corso Como et les footeux au stade du Milan A.C. Petite balade autour du quartier du Duomo, parfait pour un week-end culturel, romantique, mode et gourmand.

 

 

 

 

Pour faire de beaux rêves :

 

 

Palazzo Segreti

Un palace milanais converti en un hôtel de dix-huit chambres chic et confidentiel. Difficile de ne pas craquer pour son mélange d’ancien et de nouveau, avec des vieilles portes et des ascenseurs d’époque mélangés à un design très actuel.

8 via San Tomaso

 

 

 

Pour prendre cinq kilos :

 

Fratelli Freni

The adresse pour les marzapane, ces pâtes d’amande aussi rigolotes que succulentes. Succulentes, parce qu’elles ne sont ni trop sucrées ni pas assez. Rigolotes, parce qu’elles sont sculptées et colorées en forme d’épi de maïs, de sandwich au saucisson ou de fruits en tout genre.

1 via Torino

 

 

Pasticceria Giovanni Galli

Ici, on vient acheter des marrons glacés toute l’année. Et on repart par la même occasion avec des boîtes en fer joliment illustrées toutes pleines de gaufrettes, de chocolats et autres merveilles.

2 via Victor Hugo

 

 

 

Pour charger sa valise en beaux livres :

 

 

Libreria Rizzoli

La maison d’édition italienne possède une adresse phare dans la somptueuse galerie Vittorio Emmanuelle II. La ville étant celle de la mode et du design, on y trouve une profusion de livres sur le sujet, que ce soit en italien, en français ou en anglais.

Galleria Vittorio Emmanuelle II

 

 

 

 

Pour un brunch-buffet à l’italienne :

 

Obika

Le bar à mozzarella, il fallait l’inventer, les Milanais l’ont fait. On y goûte la divine mozzarella di buffala, fraîche ou fumée. Et le dimanche, on s’en met plein la panse avec un buffet permettant de dévorer lasagnes, légumes grillés et charcuterie à volonté.

3 via Santa Radegonda

 

 

 

Pour une vue à tomber :

 

Rinascente

Du haut du Duomo, on observe le somptueux panorama sur la ville... et sur la cafét’ du grand magasin Rinascente. Et du sommet de Rinascente... eh bien, on contemple une magnifique vue sur le Duomo. Elle est pas belle la vita ?

Piazza del Duomo

 

 

 

Pour lécher les vitrines :

 

Borsalino

La griffe de chapeaux mythique a sa boutique nostalgique, devant laquelle on a une petite pensée pour le film avec Belmondo et Delon !

Galleria Vittorio Emmanuelle II

 

 

Le « quadrileto d’oro »

Le « quadrilatère de la mode » est ce haut lieu du shopping grand comme un mouchoir de poche, mais dans lequel on croise absolument toutes les griffes de luxe (italiennes, et du monde entier). Certaines y traquent les nombreux stocks (à réserver malgré tout aux très grosses bourses, car du Prada à -50%, ça reste hors de prix !) Les autres s’en échappent un peu pour checker les enseignes plus abordables qui se pressent autour du Duomo, dont les Américaines Banana Republic et Abercrombie & Fitch.

 

 

 

Pour la tradition de l’aperitivo :

 

 

Roialto

Les Milanais adorent le rituel qui consiste à boire un verre (du vin de préférence) en picorant au buffet fromage, jambon rouge et pasta à l’heure de la happy hour. Ce n’est pas vraiment un dîner, il n’est pas question de s’y goinfrer, mais on n’a plus faim après. Surtout ici, dans cet ancien marché aux allures de hangar cosy et très trendy.

55 via Piero della Francesca

 

 

 

Pour allier food et fashion :

 

Café Trussardi

Les cafés ou restos chics situés dans les boutiques elles-mêmes supra-chics sont très prisés dans cette ville. On adore cette adresse avec vue sur la Scala, où contempler fringues et accessoires d’un côté, et s’attabler sous une verrière de l’autre, à manger de bons plats sous un mur végétal. Un resto de chef se tient aussi à l’étage, mais il est nettement plus cher.

5 piazza della Scalla

 

 

Caffè Gucci

Dans le même esprit, Gucci a sa mini-terrasse dans la galerie Vittorio Emmanuelle II. Il n’y a pas plus snob pour venir observer les allées et venues des touristes en buvant un chocolat!

Galleria Vittorio Emmanuelle II