Vous êtes ici
Le jour de la tisane
Tisane

S'il y a bien un jour de l'année que l'on pourrait déclarer "Jour de la tisane" c'est bien le 2 Janvier non ? Fin officielle des festivités, c'est le jour où Weight Watchers sort sa nouvelle campagne de pub, où les magazines de mode commencent à parler des collections de printemps, BREF c'est le signal de départ de l’élimination tous azimuts.

 

La chasse est ouverte !

Sus aux toxines, aux kilos, à la fatigue hivernale, au stress ou aux divers maux auxquels nous devons faire face en cette période de décompression post-festive - et dans cette lutte sans merci nous avons un allié aussi discret qu'indispensable : la tisane.

 

Mais (question qui doit certainement vous tarauder affreusement en ce début d'année), en 2012, la tisane, c'est comment ?

 

D'abord en 2012 on ne dit plus tisane mais infusion, voire décoction, ce qui donne tout de suite un ton plus chic à la conversation, nous ne sommes pas ici pour parler de vulgaires "pisses-mémés".

 

Exit la vieille théière pachyderme et les sachets industriels boostés aux arômes artificiels de fruits! Désormais on veut des vraies feuilles et de beaux mélanges, des ingrédients chics (hibiscus, mélisse) et des parfums authentiques.

 

 

Vous ne savez-pas que choisir ?

 

Revue des infusions dont ne sauraient se passer les accros de l'eau chaude en 2012 :

 

Les plus ciblées : les infusions du Dr Stuart

Une gamme extra large dédiée à tous les maux possibles et imaginables : de la faiblesse du foie aux maux de gorges en passant par la déprime hivernale, le Dr Stuart a une formule pour (presque) toutes nos petites misères. On trouve également une gamme de thé verts et une petite sélection d'herbes génériques comme la camomille ou le fenouil sauvage.

On aime : l'humour des packagings, le choix, les explications complètes et les arômes bien équilibrés.
On aime moins : pas grand chose.
On les trouve : dans quelques monoprix, à la grande Epicerie de Paris.

 

Les plus "poupoupidou" : Julie Infuse

Cette gamme de tisanes sélectionnées par Julie Andrieu propose des mélanges épicés féminins, joliment emballés dans un packaging écrin qui a du demander du boulot à une poignée de designers. Du coup, la jolie boite ne déparerait pas la plus élégante des coiffeuses, et les sachets cristal ultra-raffinés présentent des feuilles de belle taille et de belle qualité.

On aime : le goût très fin, la qualité indéniable des mélanges (mais vu le tarif, on ne s'attend pas à moins).
On aime moins : le tout petit nombre de sachets (huit par boite). Par ailleurs, le côté un peu trop girly peut déplaire à certain(e)s.
On les trouve : dans beaucoup d'épiceries fines, à la Grande Epicerie de Paris, via le réseau terre exotique.

 

Les plus habitées : les tisanes ayurvédiques Pukka.

Le mot Pukka signifiant : authentique, véritable en hindou, le ton est donné. Les produits et compléments alimentaires de cette marque se revendiquent de l'ayurvédisme et se veulent bénéfiques pour le bien être du corps et de l'âme. La gamme d'infusions est vaste, et les herbes bios et certifiées "commerce équitable". Nous avons goûté les mélanges After dinner pour une bonne digestion, et Night Time : les saveurs sont naturelles et équilibrées, la dégustation est plaisante.

Les plus : les très beaux packagings, les explications complètes sur chaque formule.
Les moins : l'emballage individuel de chaque sachet, pas très écolo.
On les trouve : dans certaines épiceries anglaises, dans certaines boutiques en ligne.

 

Les plus politiquement correct : les infusions Clipper.

Ultra bios et tous bien comme il faut, les thés et infusions Clipper ont ouvert la voie du commerce équitable en Angleterre. Dans un packaging simple mais pas simpliste, ils proposent une gamme très complète de thés et infusions diverses. On a essayé l'infusion Detox à l'hibiscus : franchement fraîche et délicieuse, approuvée !

Les plus : le goût très réussi, fruité sans être chimique. On apprécie également un packaging efficace, qui limite le suremballage tout en protégeant les herbes.
Le moins : les feuilles de petite petite taille.
On en trouve : dans les épiceries anglaises (Rose Bakery), sur le site de Monoprix.

 

La valeur sure : les infusions Kusmi Cool et Détox

A moins d'habiter sur la planète Mars, vous n'avez pas pu rater le développement exponentiel des thés Kusmis ces dernières années. De retour en force sur le devant de la scène, cette vénérable maison de thés russes propose une superbe sélection de thés traditionnels. Depuis peu, elle propose également quelques infusions bien ficelées qui ont renvoyés dans les cordes les mélanges tristous de bien d'autres fabricants.

Les plus : la très grande qualité des feuilles, la possibilité de les acheter en sachet ou en boite, les parfums très réussis.
Les moins : on ne voit pas !
On en trouve : dans les épiceries fines et les magasins Monoprix.