Réussir la cuisson de son oeuf poché à (presque) tous les coups

Forts de nos nombreux essais et des conseils de nos auteurs chéris, nous vous avons rassemblé les quelques trucs à savoir pour mettre le plus de chances possibles de votre côté.

Nous partirons du constat de base qu’il vous faut au moins un œuf et une casserole d’eau bouillante salée dans laquelle vous aurez versé une rasade de vinaigre.

Les mauvaises idées :

  • S’y prendre au dernier moment, pendant que les invités sont à table. Là c’est la catastrophe garantie. Préparez vos œufs pochés à l’avance, tranquillement, et conservez-les sur un linge propre.
  • Utiliser un vinaigre sombre (balsamique, xeres, vin rouge …). Nous n’avons rien contre, mais cela donnera à coup sur une teinte douteuse à votre œuf, qui aura eu l’air de s’être roulé dans une poussière bizarre avant d’atterrir dans l’assiette. Beurk.
  • Faire bouillir votre eau à gros bouillons : cela va perturber la prise du blanc d’œuf et disperser sa masse en l’empêchant de se regrouper autour du jaune. Maintenez donc votre feu à frémissement et posez votre casserole légèrement sur le coté de la plaque. Plongez alors votre œuf à l’endroit où l’eau est la plus tranquille.
  • Mettre plusieurs œufs en même temps. Croyez-nous sur parole : mauvaise idée.

L’idée qui à l’air bonne mais en fait non :

  • Remuer l’eau pour former un tourbillon avant de verser l’œuf en son centre. C’est vrai que si vous posez parfaitement votre œuf au milieu du tourbillon, celui-ci va aider le blanc à se regrouper autour du jaune. Mais si vous le posez juste un millimètre de côté, là c’est la cata, et pas en demi- mesure.

Les bonnes idées :

  • Utiliser un œuf le plus frais possible. Nous demandez pas pourquoi, c’est comme ça, c’est prouvé : plus l’œuf est frais, plus facile sera la cuisson du blanc.
  • Mettre l’œuf dans une tasse avec une anse avant de le verser dans l’eau. Vous pourrez ainsi le verser tranquillement au plus près de l’eau, sans vous ébouillanter la main.
  • Écumer l’eau de cuisson entre chaque œufs, ce qui évitera que les petites particules en suspension ne viennent perturber le blanc en train de cuire (pff il est sensible aussi celui là).
  • Compter trois minutes complètes et sortir l’œuf avec une écumoire; puis le laisser reposer sur un papier absorbant.
  • S’armer de patience, et se motiver en pensant que, décidément, tout ça en vaut la chandelle : l’œuf poché, c’est trop bon !