Vous êtes ici

A la recherche du super héros …

19/09/2017

Vous le voyez ce personnage, grand, fort, musclé, n’ayant peur de rien, avec ses cheveux battus par le vent ? (mais dont la coiffure reviendra irrémédiablement en place grâce aux laques à fixer utilisées à profusion au risque de devenir inflammables à l’approche d’un briquet ou d’une allumette).

Oui, un super héros. Homme ou femme. Il serait là pour nous aider dans notre quotidien, nos problèmes qui sont « insurmontables », nos coups de déprime quotidiens (avec l’hiver qui s’invite avant l’automne c’est encore pire…).

 

Ne cherchez plus. Nous savons où le trouver. Oui, vous avez bien lu.

 

C’est vous. « Pardon ? Moi-même ? » Oui, vous. Vous ne me croyez pas ? « A vrai dire j’en doute un peu, oui ». Très bien, rendez-vous devant le miroir le plus proche. On n’hésite pas à pousser Jacqueline qui se remaquille pour la 5 ème fois de la journée et qui occupe tout l’espace vital devant les miroirs des toilettes, et on se positionne face à soi. Voilà, vous êtes prêt.

« J’attends mais je ne vois que mon reflet. Ils sont cachés dans le toilette d’à côté, c’est ça ? »

Regardez-vous. Plus en profondeur (et non je ne parle pas de venir inspecter si ce poil récalcitrant qui sort de votre narine est revenu). Regardez-vous. Derrière ces imperfections que vous cherchez constamment à combattre (devenant votre jeu de déception et de méprise de soi habituels du matin), regardez la personne qui vous fait face. Vous êtes votre propre super héros. Hep, hep, hep, on ne fait pas les gros yeux comme ça là ! On se penche un peu plus (sans pour autant rentrer en collision avec le miroir au risque de se tordre le nez) et on regarde au fond de ses yeux.

 

Vous êtes une Wonder Woman (ou un Superman, à vous de choisir, au final ils portent tous un collant de couleur non ?). Chaque jour vous accomplissez l’exploit de vous lever malgré l’envie irrépressible de briser votre portable qui sonne au sol et de vous recoucher dans cet édredon si chaud et douillet qui vous retient de ses bras molletonneux.

 

Chaque jour, vous rendez votre apparence spectaculaire et fabuleuse grâce aux soins que vous vous prodiguez (sur les conseils de ce bon docteur allemand trouvé sur internet au détour d’un forum sur les problèmes de cœur). Chaque jour, vous affrontez ces transports en commun (ou les bouchons interminables, c’est la même galère), pour arriver presque à l’heure (mais déjà en sur-transpiration abondante) au bureau (Mon Dieu, si je pouvais être comme Samantha dans « Ma Sorcière bien aimée »). Chaque jour, vous sauvez votre boss d’une faillite professionnelle (ou sentimentale) en faisant un quota d’heures supplémentaires (mais cette promotion vous fait de l’œil depuis maintenant, … combien de temps déjà ? 2 ans ?).

 

Et chaque jour, vous affrontez le retour à votre logement dans l’espoir de dormir tranquillement mais c’est sans compter sur votre voisin qui décide de fêter pour la 4 ème fois ses fiançailles (alors que vous, vous êtes toujours en train d’essayer de comprendre pourquoi Il/Elle n’a jamais répondu à votre invitation à boire cette bouteille de Dom Pérignon de 2013. Au final, vous l’avez bu vous-même devant la rediffusion d’un « Diner de Cons » que vous connaissez maintenant par cœur : "Il est mignon monsieur Pignon, il est méchant monsieur Brochant !").

 

 

Retirez-vous doucement de votre contemplation. Alors, vous êtes plutôt pas mal non ? Et puis, ce petit bourlet, il amorti bien les chocs finalement. Ces doigts noueux, ils sont gracilles sur le clavier. Ces petits orteils en forme de mini-saucisses, sont bien discrets quand il s'agit de quitter le bureau sans être entendu. Oui, vous êtes terriblement sexy par les actions que vous accomplissez, libre de vos mouvements. Ne voyez-vous pas ces paillettes qui dansent doucement avant de se poser sur vos épaules ?

Allez hop, on dessine un joli sourire sur ce visage et on affronte le monde qui nous entoure (et ses 20 mails en attente qui viennent de franchir la ligne d’arrivée de votre boite mail comme une course contre la montre).

 

Mais au final ce super héros qui sommeille en vous, il en réalise de exploits non ? Alors certes, vous ne volez pas, votre vie sentimentale est semblable à cette botte de foin qui roule sans but dans le désert mais chaque jour vous accomplissez un exploit à votre échelle. Il est temps d’arrêter de se comparer à tous ces modèles de beauté et de réussite qui font baisser notre estime personnelle.

 

Alors on prend doucement la place de Wonder Woman ou Batman et on change le monde qui nous entoure, mais promis on ne dévoilera pas votre identité, nous sommes trop paresseux pour ça.