Les livres de vos envies

NEWSLETTER
À paraître

Alexis Pinturault - De l'or au cristal

Alexis Pinturault, Olivier Villepreux

Acheter votre format
Livre papier19,90 €

L’autobiographie du champion de ski alpin

Il est le skieur alpin le plus titré de France. Retour sur le parcours de celui qui a remporté la Coupe du monde 2020-2021, soit le gros globe de cristal, la récompense suprême.
 
Athlète complet, il est à ce jour le seul skieur à avoir remporté des titres de Coupe du monde dans six disciplines différentes. Entré dans le gotha du ski mondial très jeune, il a également remporté les Championnats du monde en combiné et est monté trois fois sur un podium olympique.
Originaire de Courchevel en Savoie, Alexis Pinturault est né avec des fixations aux pieds et deux bâtons dans les mains. Sportif doué sur divers terrains de jeu (il aurait pu être footballeur), il est repéré pour son aisance naturelle sur les pistes. Alexis choisit d’entrer au Pôle France du lycée d’Albertville et sa vie en sera à tout jamais bouleversée.
Homme réservé et tenace, il est devenu le plus grand skieur français, mais surtout le plus polyvalent qui soit. De l’or au cristal retrace le parcours d’un champion perfectionniste attaché à l’éthique du sport, au respect des codes et de ses adversaires.
Dans ce témoignage rare, on découvre un personnage attachant qui se livre sur les hauts et les bas de sa carrière dans laquelle il s’est investi pleinement. Son choix de s’aligner en slalom, slalom géant, super-G et combiné témoigne de son exigence supérieure à l’instar de son ami et rival Marcel Hirscher. Mélange d’instinct et d’excellence technique, Alexis Pinturault dévoile avec une grande sincérité et humanité combien la quête du gros globe de cristal est un véritable parcours du combattant.
 

«  Au départ, il ne faut plus se poser de questions, il s’agit d’oublier ses émotions, les enjeux. Je suis seul avec moi-même. Je suis dans l’instant présent, uniquement dans l’instant présent. Le bourdonnement de la foule que l’on entend distinctement avant de s’élancer se transforme en bruit de fond. Il n’y a plus d’avant, plus d’après, rien que le frottement des lames sur la glace.  »